Comment accueillir un patron dans votre bureau - Des Articles

Comment accueillir un patron dans votre bureau

Les transitions dans l'environnement de travail, telles que celles entre chefs, doivent être gérées avec soin. La façon dont vous accueillez un nouveau chef dans votre bureau donnera probablement le ton à votre relation. Accueillir votre nouveau superviseur avec un sourire et une poignée de main est un début positif, mais avec un peu de planification, vous aurez encore plus d’idées pour que votre nouveau patron se sente le bienvenu.

Les instructions

Accueillir un nouveau patron va au-delà d'une poignée de main (image de la main par un homme d'affaires par Jorge Casais de Fotolia.com)
  1. Organiser le bureau. Mettez à jour les fichiers et les manuels obsolètes et nettoyez le désordre. Cela rend les choses plus faciles à trouver et entraîne moins de confusion au fur et à mesure que le nouveau chef s’adapte au nouvel environnement de travail.

  2. Contactez votre nouveau chef à l'avance par téléphone ou par courrier électronique et dites-leur que vous attendez votre arrivée avec impatience. Demandez si quelque chose peut être fait auparavant, comme collecter des informations ou préparer un rapport.

  3. Saluez chaleureusement le nouveau patron le jour de son arrivée. Offre pour vous aider à organiser votre espace de travail ou à acheter du matériel pour cela.

  4. Indiquez clairement que vous êtes prêt à vous adapter à votre style de travail. Peu importe si votre nouveau patron ne fait pas les choses de la même manière que l'ancien. C'est vous qui devez changer pour répondre aux attentes de votre nouveau supérieur.

Comment

  • Ne réorganisez pas la zone de travail de votre patron et n'achetez pas de matériel sans vous consulter au préalable.
  • Réfléchissez positivement à cette nouvelle relation de travail, même si vous pourriez regretter de perdre votre ancien patron.

Avis

  • Évitez de parler de votre nouveau patron avec les autres employés. Ce comportement peut sembler bavard et causer des problèmes.