Comment développer un pied faible dans le football - Des Articles

Comment développer un pied faible dans le football

Tout comme les gens ont les mains dominantes, les pieds dominants le peuvent aussi. Au football, de nombreux joueurs ont tendance à s’appuyer davantage sur de bonnes bases pour des tâches qui exigent précision et puissance. Bien que ce soit parfaitement naturel, cela signifie perdre des occasions de frapper ou de jouer avec le pied faible. Avec la pratique, cependant, il est possible d’améliorer les performances de ce pied.

La plupart des joueurs utilisent le pied dominant pour frapper (Jupiterimages / Marque X Pictures / Getty Images)

Observation du pied faible

Beaucoup de joueurs ne réalisent pas que la façon dont ils jouent le ballon avec le pied faible, même dans les actions de routine comme le dribble, est différente de la façon dont ils jouent avec le bon pied. Observer ces détails lors d’activités de contrôle de la balle ou de dribbles peut aider à réduire l’écart entre les deux. Essayez d'imiter un bon mouvement de pied en utilisant un pied faible et observez comment il modifie les performances. Il n'est pas toujours facile de contrôler le pied pendant le dribble, l'enregistrement des mouvements peut aider.

Exercice de frappe

Un exercice simple peut améliorer le coup de pied avec n'importe quel pied. Un petit groupe de joueurs ou d’entraîneurs est nécessaire. Un joueur commence à courir et reçoit une passe du joueur situé à droite du but et donne des coups de pied avec son pied gauche. Sans attendre, il continue à courir à gauche pour recevoir les passes des autres joueurs. L'exercice doit être inversé si le joueur est gaucher.

Autres exercices

Le coup de pied n'est pas la seule compétence qui doit être développée avec les deux pieds. Toucher, dominer et même dribbler peut être bénéfique en mettant davantage l'accent sur les pieds faibles. Pratiquez des exercices simples tels que lancer des sauts, utiliser un pied faible ou lancer le ballon contre le mur, puis essayez de le maîtriser. De nombreux joueurs font ces exercices régulièrement, la seule différence étant qu’ils sont utilisés ici pour développer le pied faible.

La patience

La plupart des gens passent leur vie à utiliser davantage le pied dominant, pas seulement au football, mais au quotidien. En conséquence, en général, la jambe et le pied faibles ne seront pas aussi forts et coordonnés que la jambe et le pied forts. Il est important de ne pas s'attendre à des résultats immédiats, car il faudra du temps et de la pratique pour produire des compétences solides avec le pied faible. Le pied dominant peut toujours être plus fort, mais un pied faible formé aidera à rendre chaque joueur plus polyvalent.